L'ART DE LA TRUFFE DEPUIS 1980

Amanita Caesarea : le champignon le plus recherché

Amanita Caesarea : le champignon le plus recherché

On dit que le célèbre empereur César Auguste était un grand amateur de champignons et les considérait comme l'un des plus grands mets au monde. Et parmi tous les champignons qu'il ordonnait de cueillir de tous les coins de l'empire, il y en avait un qu'il désirait avec un intérêt particulier. L'obsession pour ce champignon était si grande qu'elle a réussi à ce qu'aujourd'hui encore, 200 ans plus tard, on la connaisse encore sous son nom. Et oui, nous parlons bien de l'Amanite des Césars.

Nomenclatures pour l'Amanita Caesarea

Tout le mérite du nom ne revient pas à l'empereur César Auguste. L'Amanita Caesarea a différentes nomenclatures en fonction du territoire (comme tous les champignons). Il est vrai qu'elle est également connue sous le nom d'Amanite des Césars. Mais il est possible que vous l'ayez aussi entendu nommer Oronge. Quel est votre appellation préférée ?

Tout le monde veut des Amanites des Césars... Pourquoi?

D'abord parce qu'elle est très rare. Les amanites des Césars apparaissent généralement dans la forêt au cours des premières semaines en automne, si ce n'est plus tôt. Et comme elles sont peu abondantes, le fait de trouver une amanite des Césars pourrait presque être comparé à la découverte d'un trésor secret. L'amanite des Césars que nous connaissons n'est récoltée qu'en Europe du Sud et en Afrique du Nord. Cette limitation géographique ne fait qu'accroître son exclusivité.

Ce champignon très recherché peut sortir de terre au début du mois de septembre. C'est parce qu'elle aime le temps chaud et se développe donc avant l'arrivée du froid intense. Nous vous donnons un indice si vous souhaitez partir en quête d'amanites des Césars en forêt : vous les trouverez souvent dans les parties ensoleillées de la forêt et dans les forêts qui n'atteignent pas de hautes altitudes. Il aime être entouré d'arbres tels que des chênes verts et des chênes.

Amanites des Césars

La beauté de l'Amanite des Césars

Le processus de croissance de l'Amanite des Césars est tout simplement magnifique. C'est un véritable spectacle de la nature. L'Amanita des Césars naît sous la forme d'un œuf blanc. Les jours passent et « l’œuf » s'ouvre : la partie orange du champignon affleure lentement. Il s'agit de son beau chapeau, qui commence déjà à prendre sa couleur orange caractéristique. Le champignon se développe jour après jour et laisse enfin entrevoir son impressionnant pied jaune.

Lorsque l'amanite des Césars atteint sa plénitude, elle doit être récoltée rapidement car elle a tendance à se décomposer très vite. C'est un champignon qu'il est particulièrement recommandé de consommer le plus tôt possible après la récolte. Comme on dit, la beauté est éphémère.

Morphologie de l'Amanite des Césars

La caractéristique la plus distinctive de l'amanite des Césars est sa volve qui ressemble à un œuf. C'est une partie que seuls certains champignons possèdent. Elle se distingue plus particulièrement dans sa phase initiale, lorsqu'il s'agit de la seule partie visible du champignon. L'Amanita caesarea peut être collectée à ce stade précoce bien que ce ne soit pas recommandé. En effet, elle n'a pas encore commencé sa phase de reproduction lorsqu'elle est enfermée dans l'œuf.

La première partie de l'oronge qui est révélée lorsque la volve s'ouvre est son chapeau orange. C'est pour cette raison, il est appelé « oronge », car dans plusieurs langues, le mot « orange » ressemble à oronja (par exemple, « orange » en anglais et « taronja » en catalan). Au stade le plus précoce, le chapeau devient même brillant, en raison de la viscosité qu'il acquiert lorsque le champignon se trouve dans un environnement humide.  Les lames sous le chapeau sont jaunes, fragiles et libres.

Le pied du champignon est robuste, de la même couleur jaune que ses lames. Il peut atteindre de grandes et larges dimensions, tout en étant toujours protégé par sa propre volve.

Amanites des Césars

Recettes avec de l'Amanita Caesarea

Certains définissent le goût de l'amanite des Césars comme très caractéristique, mais doux et délicat. C'est pourquoi certains soutiennent que la meilleure façon de déguster une amanite des Césars est de la consommer crue, sous forme de carpaccio et sans autre agrément qu'un assaisonnement sommaire.

D'autres soutiennent que l'oronge est le complément idéal pour accompagner différents types de ragoûts. C'est précisément ce caractère délicat qui lui permet de compléter si bien les autres aliments et de ne pas leur voler la vedette. Elle accompagne également souvent d'autres aliments délicieux tels que les crevettes.

Vous avez également l'eau à la bouche rien qu'en pensant à ces recettes à base d'Amanita Caesarea ?

Le prix de l'Amanita Caesarea

Vous pouvez imaginer, après tout ce que nous avons écrit sur l'Amanita Caesarea, qu'il ne s'agit pas d'un champignon bon marché. Bien au contraire : l'amanite des Césars est l'un des champignons les plus chers du marché, se situant entre 50 €/kg et 150 €/kg. Cette différence de prix est due à la disponibilité : il est quasiment impossible de trouver une Amanita Caesarea en certaines saisons.

Éviter les confusions avec d'autres amanites : Amanita Muscaria et Amanita Phalloides.

Certains d'entre vous, lorsqu'ils entendent le mot « Amanita », ne pensent peut-être pas en premier lieu à l'espèce Amanita Caesarea. La dangereuse et iconique Amanita muscaria, le champignon mythique tant utilisé dans l'imaginaire collectif et craint par tous, vous vient probablement à l'esprit. Vous avez deviné : c'est le champignon rouge parsemé de points blancs, communément surnommée amanite tue-mouches. Et vous savez surement qu'il est toxique et qu'il ne doit pas être consommée.

Amanita Muscaria

Peut-être moins connue, mais encore plus mortelle que l'Amanita Muscaria : l'Amanita Phalloides. L'oronge verte (qui ressemble à l'amanite des Césars mais avec des tons verdâtres au lieu d'oranges) est connue comme « le champignon tueur » car c'est celui qui provoque le plus d'intoxications chaque saison. Si vous en voyez un, ne le touchez pas et n'essayez pas de l'ajouter à votre panier par curiosité : si par erreur un petit morceau de ce champignon se mélange avec le reste, cela peut être très dangereux pour votre santé.

Amanita Faloides
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Votre panier est vide.
Boutique